Adieu au gaz grâce à l’infrarouge

Une solution relativement rapide pour chauffer sans gaz

La question se pose souvent de savoir quelle est la meilleure manière de chauffer sans recourir au gaz : la pompe à chaleur ? L’électricité ? À moins qu’une chaudière à pellets ? Il n’y a pas de réponse univoque. La meilleure manière de chauffer sans gaz dépend en effet de l’infrastructure existante, du volume des pièces et de l’isolation. Ces facteurs déterminent aussi pour une large part le budget du projet. L’assortiment sans gaz de Nathan Electric propose désormais une nouveauté : les panneaux infrarouges, qui viennent compléter l’offre existante de chauffe-eau électriques et de systèmes de chauffage électrique par le sol. Venez donc découvrir easyTherm, la marque qui se cache dernière notre nouvelle solution sans gaz.

Easytherm

Cette marque autrichienne existe depuis 2006 et produit exclusivement ses panneaux infrarouges sous son propre label. La R&D est réalisée en interne en collaboration avec diverses universités et autres instances réputées. À l’exception de quelques accessoires, la production et le montage sont intégralement faits maison. La qualité des produits easyTherm est dès lors garantie et se traduit par le meilleur rendement qui soit en termes de rayonnement de la face avant en céramique, une excellente isolation, une face arrière en inox et l’emploi de fibres de carbone. Le panneau se caractérise en outre par un éclairage led unique sur son pourtour. La brièveté du temps de chauffe – 6 minutes à peine -, l’absence de pollution électromagnétique, les schémas Revit, la domotique, l’appli Tydom et les possibilités d’intégration murale font des panneaux infrarouges easyTherm le complément idéal des solutions durables élaborées par Nathan.

L’infrarouge est-il la réponse qu’il vous faut?

En principe, les panneaux infrarouges peuvent être mis en œuvre partout – songez ainsi aux logements, aux bureaux, aux entrepôts, aux salles de bains et aux halls de production. Ces panneaux constituent notamment une solution intéressante en cas de rénovation de ce genre d’espaces. Les frais de transformation à consentir pour installer un panneau infrarouge sont en effet négligeables, surtout si l’installation existante reste en (grande) partie en place. Mais ces panneaux peuvent aussi venir compléter judicieusement un immeuble bâti à neuf et équipé d’un système de chauffage/climatisation par le sol. Ils permettent en effet d’affiner a posteriori la régulation de la température dans un local déterminé. Les panneaux chauffent rapidement, ce qui permet de créer une atmosphère agréable en un rien de temps. De plus, il existe un format adapté à chaque situation. Monté au plafond, un panneau infrarouge de 600 x 1200 cm permet ainsi de chauffer un jardin d’hiver de 20 m². Il ne faut qu’une demi-heure pour le mettre en place sans devoir toucher à l’installation existante. Les panneaux infrarouges de la gamme comfortPlus fonctionnent ainsi à 110 degrés pour atteindre un rendement plus élevé, ce qui permet de chauffer un hall de fabrication jusqu’à 6 mètres de haut.

Investir dans l'avenir?

La durée de vie d’un panneau infrarouge easyTherm est de 30 ans. Différents aspects interviennent dans le choix à poser:

  • Le coût de l’investissement, inférieur à celui d’autres solutions durables
  • Les intérêts à payer sont moins élevés vu que l’investissement et les coûts de démontage éventuels sont moindres.
  • L’entretien ne coûte rien. L’entretien des chaudières CC et des installations au fréon varie entre 50 et 500 euros par an et va souvent de pair avec le respect de certaines obligations légales
  • Le coût de l’électricité. L’université technique de Kaiserslautern a démontré qu’un panneau easyTherm avait besoin d’environ 10 à 50% de puissance installée en moins qu’un chauffage par convection. Cela dépend toutefois des valeurs Rc de l’objet
  • Des frais de transformation peu élevés

Quelques avantages en résumé:

  • Le rayonnement infrarouge exerce un effet thérapeutique. La pénétration à faible profondeur dans la peau calme les organes et stimule notre métabolisme. Les personnes souffrant d’asthme et de rhumatismes s’en trouvent soulagées.
  • Pas de prolifération de moisissures. En présence d’un chauffage par convection, l’air est chauffé, ce qui entraîne la formation de moisissures et l’apparition de coins froids. Dans les nouvelles constructions bien isolées, la ventilation est réduite, ce qui favorise une plus grande prolifération des moisissures ; les panneaux infrarouges contrecarrent cette action car ils n’entraînent pratiquement aucun déplacement d’air.